Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Feb

Oaxaca, tierra zapoteca : entre rio et mer

Publié par Gracianne

C'est une de ces plages, rares, qui n'ont pas encore été transformées par les afflux de touristes, et demeure jalousement conservée par une communauté de pêcheurs actifs. D'ailleurs, tous ou presque m'ont demandé comment j'étais arrivée jusqu'à eux. Et devant mon aspect inoffensif de "résidente" mexicaine, mais installée ailleurs, sans velléité de m'incruster chez eux, se sont montrés chaleureux et aux petits soins. Avec en prime, la dégustation d'huîtres (pour ceux qui aiment) et une langouste entière pour 150 pesos (pas même 10 euros). Tout à l'ancienne, au feu de bois, délicieux. Mais les végétariens se régaleront de frijoles negros, de riz et de frites faites maison ! Avec des bananes plantain à la crème offertes en dessert (faut aimer, ceci dit !).

Tandis que le "rio" Coyula que j'aime tant vient mourir ici, ou du moins rejoindre le Pacifique. Les rochers sont comme taillés, et laissent flotter l'imagination, ici une tête indienne, là des mains jointes, là encore un massif de pierres. Sur lesquelles les oiseaux, garzas, mouettes, hérons, zopilotes, viennent se poser. L'eau du Rio est très chaude, mais avec un fond en vase peu ragoûtant. Les locaux sont moins regardants que nous, et s'y baignent follement. La plage s'appelle Boca Vieja. Mais là, ça tape franchement côté "vaguasses". Je n'en dirais pas davantage sur la localisation, histoire de ne pas compromettre la tranquillité des lieux, et leur charmante poésie.

Même la piste y menant est charmante, avec une végétation dense et tropicale, des bananiers et des palmeraies à perte de vue, ponctuées de petits marécages où flottent des canards intrépides. Poétique, vous disais-je.

PS : pardon pour les photos, mon bel appareil que j'aimais tant a rendu l'âme !

De la fin d'un Rio au début du Pacifique...

De la fin d'un Rio au début du Pacifique...

Là, tout n'est que calme... bon volupté oui, mais luxe non !
Là, tout n'est que calme... bon volupté oui, mais luxe non !

Là, tout n'est que calme... bon volupté oui, mais luxe non !

Y a--il un zopilote dans l'avion ?
Y a--il un zopilote dans l'avion ? Y a--il un zopilote dans l'avion ?

Y a--il un zopilote dans l'avion ?

Oaxaca, tierra zapoteca : entre rio et mer
Oaxaca, tierra zapoteca : entre rio et mer
Forêt de pierres...
Forêt de pierres...

Forêt de pierres...

Oaxaca, tierra zapoteca : entre rio et mer
Oaxaca, tierra zapoteca : entre rio et mer
Oaxaca, tierra zapoteca : entre rio et mer
Commenter cet article

philae 09/02/2015 20:07

passionnant

Archives

À propos

Une autre vision du Mexique...