Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 May

Mar de fondo en Pacifico mexicano (3) : le retour ?

Publié par Gracianne

D'abord, un grand remerciement, du fond du coeur, à la journaliste (vraiment ?) Guadalupe Thomas qui a affirmé sur Radio Formula que "suite à la marée de fond, on ne reporte aucun dommage à San Agustinillo (Pochutla)". Information (vraiment ?) relayée par l'agence Cuadratin : " Corporaciones de seguridad reportaron que en Playa San Agustinillo, Pochutla, la marea bajó sin causar afectaciones." Vrai quoi, sans ça, l'armée aurait déboulé, la protection civile aussi, tandis que là, au moins, comme il n'y a pas de dégâts, il n'y a pas de problèmes ! La positive attitude, il n'y a que ça de vrai. Partant de ce principe, il n'y aura donc aucun problème à subir un autre phénomène climatique du même acabit dans 72 heures (annoncé comme tel par les autorités), ni l'ouragan qui se pointe vers le 15 mai. Fingers in the noze ! Parce que tout n'est pas détruit, parce que les plages résistent encore, les palmiers aussi, tout va bien, madame la marquise mexicaine ! Ouf, rassurés, on l'a échappée belle !

Alors Guada, petite question du jour : comment accède-t-on au bâtiment ci-contre ? En avion ? L'escalier ? Ah on sait pas du tout où il est passé, c'est con hein ?

Alors Guada, petite question du jour : comment accède-t-on au bâtiment ci-contre ? En avion ? L'escalier ? Ah on sait pas du tout où il est passé, c'est con hein ?

Guada, une petite sieste sur la plage non affectée par la marée ?

Guada, une petite sieste sur la plage non affectée par la marée ?

Pardon tu disais Guada ? Où tu vas poser ta serviette pour bronzer ? Euh... ben là, regarde devant...

Pardon tu disais Guada ? Où tu vas poser ta serviette pour bronzer ? Euh... ben là, regarde devant...

Sinon, tu peux dormir à l'hôtel, Guada, celui-là est particulièrement beau...

Sinon, tu peux dormir à l'hôtel, Guada, celui-là est particulièrement beau...

Ca ? Oh rien, la fosse sceptique de l'hôtel, mais presque rien. Pipi ? Ben dans la mer, chérie, dans la mer...

Ca ? Oh rien, la fosse sceptique de l'hôtel, mais presque rien. Pipi ? Ben dans la mer, chérie, dans la mer...

Manger des camarones sous cette paillotte ? Vas-y, oui, recule-toi, encore... voilàààààà, on te retrouve dans 72 heures !

Manger des camarones sous cette paillotte ? Vas-y, oui, recule-toi, encore... voilàààààà, on te retrouve dans 72 heures !

Popo ? pareil que pour pipi, chérie, oui...

Popo ? pareil que pour pipi, chérie, oui...

Commenter cet article

Laura 04/07/2016 13:07

Bonjour Gracianne,

Je suis de passage sur votre blog et je dois dire que je le trouve super.
Traitant d'une destination que nous proposons sur notre site à savoir Voyage-Langue.com, nous souhaiterions vous inclure dans notre rubrique " blogs de témoignages Tour du monde" dans laquelle nous recensons tous les meilleurs blogs.
Voici l'URL de la page en question:
http://voyagelangue.blogspot.com.es/2013/03/blogs-temoignage-tour-du-monde.html

En effet, votre blog pourrait aider nos futurs étudiants à mieux connaître le Mexique.
Si vous êtes intéressée, contactez-moi par e-mail à l'adresse laura@voyage-langue.com

Dans l'attente de votre réponse.
Cordialement.
Laura

caroline 30/03/2016 15:40

ça me donne trop envie d'y retourner :((((
n'hésite pas à aller mon film de mon voyage au Mexique !
Super blog ;)

https://www.youtube.com/watch?v=XuzUVU8LS00&feature=youtu.be

R.V. 28/05/2015 15:04

Courage ! J'imagine qu'il y a des centaines de villages dans ce cas le long de la cote Pacifique. J'espere que les dégats vont vite etre réparés..

da 07/05/2015 04:19

spectacle désolant, tu n'as pas répondu à mon précédent commentaire, problèmes informatiques ?

Gracianne 07/05/2015 22:06

Merci l'ami, toujours là dans les coups dur ! Ecoute, nous avons 19 ouragans prévus pour cette saison, et là, les infos nous annoncent un autre mar de fondo pour ce 12 mai. Donc, nous n'allons pas faire appel sans cesse à la solidarité, ça pourrait lasser, rires. En même temps, nous voulions vivre les pieds dans l'eau, là c'est fait ! Les autorités de Oaxaca ont mis le temps, mais ça y est, et les locaux s'organisent (ou en fait, ont tous décidé d'attendre la fin des dégâts pour refaire...) et la solidarité entre personnes touchées est exemplaire. Mais je le redis : merci encore.

da 07/05/2015 15:09

D Arnaud04/05/2015 05:44Répondre
Voici amiga le message que j'avais posté sur ce site


Je lis, de France, tes deux articles comme un appel au secours bien qu'ils soient peu explicites et j'ai l'impression que ton Internet fonctionne assez moyennement. Aussi, tout en compatissant sur les dégâts causés à ce bout de côte qui attend des secours, je te demande:comment faire pour aider les villageois ? Je puis modestement RELAYER ton appel, comment et à qui faire parvenir un peu d'argent ? Tu parles des plages des plages de Zipolite, San Agustinillo et Mazunte mais comment s'appelle ton village dévasté ? Est-ce qu'il y a eu des blessés ? En toute amitié Gracianne. Réponds moi si tu veux sur mon adresse e-mail que j'ai indiquée pour écrire ce commentaire

Gracianne 07/05/2015 13:57

Ah désolée, je n'ai pas vu d'autre message de toi... C'est vrai que, hum, les problèmes informatiques, c'est comme ceux de météo, ça nous connaît ici, rires !

Archives

À propos

Une autre vision du Mexique...