Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Jul

Huaútla de Jímenez, destination : bout du monde !

Publié par Gracianne  - Catégories :  #Villes et villages mexicains

Les Mazatèques prétendent qu’on ne vient jamais à Huaútla sans un motif valable. Et ils n’ont pas tort ! La ville mazatèque de la province d’Oaxaca, perdue dans les montagnes, n’apparaît pas a priori comme la première des destinations touristiques. En revanche, c’est un endroit connu depuis des décennies par les amateurs d’aventures mystiques, voire ésotériques. Je n’ai pas dérogé à la règle, puisqu’en y allant, je cherchais de la matière pour alimenter un livre sur la grande chamane « María Sabina ».

 

huautla6Au début, quelques cactus, jouent les intrépides... mais ça, c'est avant les montagnes ! 

 

huautla5.jpg

 

huautla3.jpg

Puis, subrepticement, le paysage change, et les "chevelures de sorcière" font leur apparition

 

huautla_0004.jpg

Jusqu'à carrément donner son atmosphère inquiétante au paysage...

huautla2.jpg

Au pays des champignons hallucinogènes, le dépaysement est garanti. Perso, je me suis sentie trop TOUT : trop grande, trop blonde, trop blanche… Malgré cela, l’expérience valait la peine. Les gens sont charmants passée la première peur que leur inflige votre apparence d’européens. La pauvreté est certes impressionnante, et n’oubliez pas de vous munir de quelques fruits à offrir aux enfants (offrez-les à leurs mamans, qu’elles n’aillent pas penser que vous voulez du mal à leur progéniture) ou de quelques douceurs. Mais vous êtes ici au cœur du Mexique authentique, loin des hôtels aseptisés de Cancún ou Acapulco.

Sur le marché, vous pourrez acheter des bougies (velas), du copal (encens), et rencontrer des « curanderos », soigneurs, à tous les coins de rue. Evidemment, on vous proposera d’acheter un « guajolote », un dindon, mais je doute que la douane mexicaine apprécie l’initiative, donc refusez gentiment.

En revanche, craquez pour les « huipiles », blouses brodées à la main par d’adorables mamies (qui vont pieds nus), pour la modique somme de 100 pesos (7 euros). L’envers de votre huipil montrera des entrelacs de fils colorés qui sont en soi une aventure esthétique… Evitez toutefois de les porter devant les locaux, vous pourriez choquer, et tout le monde ne s’appelle pas María Sabina…

 

huipil.jpg

 

huautla_NEW.jpg

Huautla de Jimenez, ville du bout du monde...
huautla1.jpgMais toujours des couleurs si vives, et gaies, l'église orange et bleue, c'est quelque chose !

 

Plaît-il ? Qui était María Sabina ? Une vieille femme, à la notoriété mondiale, aussi connue dans la province d’Oaxaca que peut l’être Frida Kahlo. D’ailleurs, vous trouverez partout des tee-shirts à son effigie, et si vous en arborez un, vous serez souvent accostés par des indigènes curieux, qui demanderont si vous la connaissez…

 

huautla7.jpg
Photo de Adalberto Arroya

huautla8.jpg

Photo de Maria Sabina, extraite du livre "La otra vida de Maria Sabina" de Juan Garcia Carrera

 

Cette femme, à la vie tumultueuse (à quand un film ?) soignait grâce aux champignons hallucinogènes (bien avant que cela ne devienne une mode et une drogue !) et obtint des résultats incroyables qui firent sa réputation. Il se prétend que certains chanteurs de rock trèèèès célèbres vinrent jusqu’à Huaútla pour se faire soigner par elle. Mais chuuut, je n’ai rien dit, vous attendrez que j’aie fini mon livre sur le sujet pour en savoir davantage, non mais ! Il se prétend que la chamane donna à Huaútla sa notoriété mondiale et permit que se dessine la ville moderne. Enfin, par moderne, je vous laisse le soin de vous rendre compte, mais ce n’est pas tout à fait ça…

 

Cet article est sponsorisé par : 

logo

pour trouver d'autres informations sur le Mexique, n’hésitez pas à vous rendre surhttp://mexicotoday.org/fr

Commenter cet article

Dominique Arnaud 25/07/2012 16:23

Comme toujours un reportage personnalisé et original en dehors des sentiers battus, bravo Gracianne
ça donne envie d'aller voir !

Gracianne 25/07/2012 17:48



Merci Dominique, le sportif que tu es devrait apprécier la destination, en effet...



Christine 25/07/2012 12:33

En résumé : pour compléter cet article si alléchant il faut patienter jusqu'à la sortie du livre sur Maria Sabina... ?!
Bon, d'accord, je patienterai...!

Gracianne 25/07/2012 13:23



Le tout étant de savoir si un éditeur, en France, peut avoir envie de publier sa biographie, et ça, c'est une autre paire de manches....



Archives

À propos

Une autre vision du Mexique...