Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Sep

Magique Coyoacán...

Publié par Gracianne  - Catégories :  #Villes et villages mexicains

La plupart des touristes découvrent ce quartier – toujours trop vite – à l’occasion de la visite de la Casa Azul de Frida Kahlo ou du Musée Trotsky.

coyoacan1_0001.jpg

Musée Frida Kahlo - Photos perso

coyoacan3 0001

Musée Frida Kahlo

coyoacan4 0001

Musée Frida Kahlo

 

coyoacan5 0001Musée Frida Kahlo

Ils oublient qu’avant de devenir un quartier du District Fédéral de México, Coyoacán était un petit village. En fait, le délicieux endroit s’est fait dévorer par la mégalopole. Toutefois, il a su conserver son charme pittoresque, et il est difficile, en le parcourant, de se rappeler qu’on est ici au cœur de l’une des plus grandes capitales du monde.

coyoacan9 0001

Au hasard d'une ruelle...

Autrefois, une partie du territoire qui fait aujourd’hui 54 kilomètres carrés se trouvait « engloutie » sous les lacs Texcoco et Xochimilco. C’est pourtant là qu’après la conquête hispanique fut située la première « mairie » de la capitale. Quartier hautement culturel, c’est là que vous trouverez la célèbre UNAM (Universidad Nacional Autonoma de Mexico).

 coyoacan8 0001

Souvenirs coloniaux...

Coyoacán, ce sont surtout des rues charmantes, une place magnifique et vivante, un marché coloré (chaque marché du Mexique est une aventure en soi, celui-là est tout simplement magique), et si la Zona Rosa devient l’un des quartiers les plus à la mode de la ville, Coyoacán a su conserver un charme presque suranné.

 coyoacan10 0001

Fruits et couleurs en explosion

 

coyoacan7 0001

Piñatas désordonnées...

 

coyoacan6 0001

Tirelires biscornues et très laides quand on les rapporte en France, mais très jolies dans ce décor...

C’est là que j’adore acheter des pierres et des perles pour confectionner de beaux bijoux, là aussi que j’adore manger dans le marché pittoresque, là encore qu’il fait bon simplement flâner et se laisser happer par des multitudes d’odeurs, de cris, d’agitation et de bizarreries telles que seul le Mexique est capable d’en produire.

coyoacan11 0001

On fait comment pour téléphoner, en fait ?

Seul « hic », pour vous y rendre, pensez bien à prendre un taxi officiel, car les coccinelles ont certes leur charme mais sont aussi imprévisibles niveau tarif qu’un orage surgissant dans un ciel azuré. Il m’est arrivé sur quatre trajets différents de payer quatre tarifs complètement différents. C’est rigolo au début, mais vite lassant… De toute façon, pour des raisons de sécurité – qu’ils disent -, il vaut mieux recourir aux taxis officiels, point. 

Cet article est sponsorisé par : 

logo

pour trouver d'autres informations sur le Mexique, n’hésitez pas à vous rendre sur http://mexicotoday.org/fr

Commenter cet article

Joelaindien 03/11/2012 10:33

merci c très gentil !
tu peux suivre les nouveaux articles en t'inscrivant à la newsletter ;)
@+

Gracianne 03/11/2012 10:51



j'y cours, j'y vole !



Joelaindien 03/11/2012 03:14

Hello !
la carte est sur la page d'accueil du blog, ou à l'adresse http://0z.fr/Hy4Q2
bonne soirée et merci de ton intérêt !

Gracianne 03/11/2012 09:53



Merci beaucoup et bravo pour ton site, très intéressant !



Joelaindien 02/11/2012 16:48

Hello !
un passage et un petit coucou pour te signaler que suite à l'ouragan Sandy,
et les debâts sur les conséquences du réchauffement climatique
j'ai fait une carte des catastrophes naturelles dans le monde depuis 2008,
très instructif sur certains points !
@+

Gracianne 02/11/2012 19:39



où est le lien pour trouver cette carte ?


merci d'avance



Dominique Arnaud 26/09/2012 11:09

D'abord merci pour cet article pertinent disant combien on peut aimer ce quartier authentique. C'est vrai qu'il est conseillé de prendre les taxis officiels, surtout dans les grandes villes.
Cependant, à Mexico, j'aime bien marcher et c'est comme cela qu'on découvre des lieux non indiqués dans les guides mais fort intéressants. Du quartier du World Trade Center (Napoles) je suis déjà
allé à pied à Coyoacan, et aussi à l'autre quartier pittoresque qu'est San Angel où se trouve un jardin peuplé de peintres et l'atelier de Diego Rivera. On peut facilement aller de la zona Rosa ou
du quartier Roma avec le métrobus jusqu'à San Angel, puis aller à pied de San Angel à Coyoacan et de là pourquoi pas pousser jusqu'à l'Université (en taxi) puis reprendre le métrobus pour regagner
la Paseo de la réforma... Tout un programme, non ? Je précise que marcher à Mexico est assez fatigant...

Archives

À propos

Une autre vision du Mexique...