Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Jul

Un Temazcal, quézaco ?

Publié par Gracianne  - Catégories :  #Beauté et santé à la mexicaine

Courrier des lecteurs :

Lettre de Anne T. – Montpellier : Chère Gracianne, je rentre d’un voyage (merveilleux) au Mexique. Là-bas, on m’a proposé un temazcal. J’ai cru qu’il s’agissait d’un plat ou d’une boisson. Ne sachant absolument pas ce que c’était, j’ai refusé. Dites, j’ai eu tort, vous croyez ?

spahuatulco1.jpg                                                                                     Le Temazcal du Xquenda de Huatulco

Chère Anne, sur ce coup-là, vous n’avez rien vu venir ! (ok, j’arrête !) et c’est bien dommage, car vous avez juste manqué un moment DELICIEUX, et je pèse mes mots, tant spirituellement que physiquement.

 

Le « temazcal » que beaucoup associent à tort à un vague sauna ou hammam est en fait un vrai moment régénératif. Tradition ancestrale héritée des cultures préhispaniques Mexicas, le temazcal a deux vertus fondamentales : l’une spirituelle, puisqu’avec sa forme d’igloo, fait en matière rustique, il représente le ventre de la Terre Mère (Madre Tierra), où l’on travaille parmi les quatre éléments (terre, feu, eau, air) à purifier et harmoniser notre esprit, notre corps, et notre âme. À l’intérieur du temazcal, on remercie la Terre Mère pour ses offrandes et on lui demande d’ôter tout ce qui nous empêche d’être heureux. Souvent le tout tient en peu de mots, et le temazcal nous permet de nous libérer de nos entraves intérieures.

 

L’autre vertu est physiologique puisque le temazcal permet une profonde désintoxication du corps. Hippocrate, père de la médecine moderne, disait « Donnez-moi une fièvre, et je peux guérir n’importe quelle maladie ». De fait, il est prouvé que la chaleur augmente les fonctions des organes et du système notamment immunologique. Le temazcal aide plus particulièrement à éliminer l’acide urique, l’acide lactique et équilibre notre Ph, ainsi que l’acide alcalin de notre sang. Il permet l’élimination de métaux lourds présents dans notre sang (zinc, mercure, plomb, etc), maladie des temps modernes, et éviterait ainsi de souffrir d’affections, telles que la leucémie. Agissant sur l’activité des glandes du corps, il régule la tyroïde, les hormones sexuelles, les reins, etc… En outre, selon les Orientaux, ces « glandes » sont le siège de l’âme…

 

La cérémonie en elle-même consiste en une « purification » préalable avec du copal (encens) et des herbes, ainsi que des prières, puis on entre dans le temazcal où la sudation est rapide tant la chaleur est importante, issue de la vapeur obtenue en jetant une infusion d’herbes sur des pierres volcaniques. Il est préconisé pendant le temazcal de solliciter la Terre Mère pour qu’elle nous donne de la force ainsi qu’à ceux que nous aimons.

 

Mes deux temazcal préférés :

 

Celui peint par mon ami Rafael Ortega à Huatulco, au sein du Spa Xquenda : http://huatulcospa.com/index.html

spahuatulco.jpg

Celui de l’hôtel Mercedes de Palenque, où la cérémonie maya est très bien faite (en pleine jungle tropicale). Précision : à la sortie du temazcal, dans tous les cas, on vous fera boire une infusion d’herbes, et prendre une douche fraîche pour éliminer les toxines. A Palenque, la douche est prise en plein air, il faut dire qu’elle est bienvenue puisque auparavant, vous étiez enduit de « barro », d’argile… Mais si vous êtes stressé en sortant de là, je veux bien vous offrir des « tacos » ! http://hotelesvillamercedes.com/es/palenque/villa-mercedes-palenque

 temazcalpalenque.jpg

Alors, Anne, toujours prête à refuser un temazcal ? Vous êtes sûre ? Je crains que vous ne soyez obligée de retourner très vite au Mexique du coup, non ?

Cet article est sponsorisé par : 

logo

pour trouver d'autres informations sur le Mexique, n’hésitez pas à vous rendre sur http://mexicotoday.org/fr

Commenter cet article

Christine 29/07/2012 09:42

Même si ce coup de chaud n'est pas pour moi, je suis bluffée par la beauté du lieu et des peintures.
Tu parles de traditions préhispaniques : y'a t'il eu des découvertes de vestiges de ces sortes d'igloo ou des écrits ?

Et toujours, bien sûr, un bel article... !
;-)

Gracianne 31/07/2012 17:53



oui, beaucoup de "temazcal" sont présents dans les pyramides, ou ce qu'il en reste...


en fait, l'igloo (hihihi) est ouvert sur le haut, en forme de rond, et dans la tradition, il faut que la lune pointe dans l'ouverture au moment du temazcal, pour une encore meilleure communion
avec la Tierra Madre...



dominique arnaud 28/07/2012 10:01

je trouve cet article fort bien fait, ce qui n'a rien d'exceptionnel sur le blog de Gracianne, cependant je ne suis pas du tout tenté, personnellement, par le temazcal, préférant d'autres moyens de
me régénérer, par exemple en faisant une longue balade à vélo suivie d'un plongeon dans un lac du Morvan !
Merci Gracianne !

Gracianne 28/07/2012 11:37



L'un n'empêche pas l'autre, cher Dominique, rires...



Archives

À propos

Une autre vision du Mexique...