Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Sep

Yucatán, tierra maya : de Playa del Carmen a la Isla de Cozumel

Publié par Gracianne  - Catégories :  #Carnets de voyage - créations

DSCN0640.JPG

Le calendrier maya, représenté sur l'île de Cozumel

 

Jour2

Playa del Carmen - Isla de Cozumel

  Yucatan13 011

DSCN0650

Yucatan13 012

Playa del Carmen 

La direction "Ferry" est bien indiquée dans Playa del Carmen, agitée de touristes gringos et de français qui s'énervent parfois d'être ainsi harcelés par les vendeurs. Las, impossible d'aller sur l'île avec la Playmobil, alors il faut "louer" un parking à l'heure. Le prix en sera abordable : de 10h du matin à 18h00, un total de 120 pesos (8 euros environ). Miss Playmobil ne mérite-t-elle pas tous les égards ?

Cozumel_Mapa.gif 

DSCN0625

Ensuite achat du billet pour le ferry (dans les 15 euros, aller-retour par personne) et c'est parti. Joli moment de traversée (environ une demi-heure) avec des Mexicains bien rigolos, et musique à bord s'il vous plaît. Au loin se dessinent les contours de l'île louée pour ses beautés marines par le Commandant Cousteau. C'est d'ailleurs lui qui l'a faite découvrir au grand public dans les années 50. Récif de corail (le 2ème au monde, juste après la grande barrière), l'homme au bonnet rouge l'a définie comme "l'un des plus beaux endroits au monde pour plonger en apnée". On dénombre pas moins de 64 récifs de corail autour de Cozumel. L'île s'appelait, du temps des Mayas "Ah-Cuzamil-Peten", ce qui signifie "l'île des colombes". C'est un sanctuaire dédié à la déesse Ixchel (déesse de la fertilité) et l'on prétend qu'autrefois - et peut-être encore aujourd'hui -, les femmes en mal d'enfant y venaient, prier la déesse de leur offrir la fertilité tant souhaitée.

 Yucatan13 027

Les danseurs de "jarana" vous accueillent à Cozumel 

La seule ville de l'île, où le ferry vous débarque, s'appelle San Miguel de Cozumel, et s'offre d'emblée à ses visiteurs comme une petite ville tropicale bien sympathique. On pourra avoir la surprise de croiser entre deux boutiques de tacos et de cigares havanes (Cuba n'est pas loin) les luxueuses enseignes de Cartier ou autres bijoutiers de renom.

Perso, j'ai une autre préoccupation : trouver un véhicule pour faire le tour de l'île. Le scooter peut-être sympa mais un peu risqué car le vent souffle tout de même. J'opte pour un "buggy" tout ce qu'il y a de plus rigolo. Playmobil n'a qu'à bien se tenir. Tomas de chez GM-Rental me négocie un tarif sympa (compter dans les 750 pesos la journée, assurance comprise, au-delà, attention arnaque) et hop, c'est parti pour l'aventure, et la traversée de l'île qui fait 68 kilomètres en tout.

 DSCN0643

Si vous avez des enfants, amenez-les surtout à Chankanaab Park, où ils pourront - magique - nager en compagnie des dauphins (une activité d'ailleurs proposée un peu partout entre Playa del Carmen et Tulum).

 DSCN0639

Puis petite visite à El Cedral, où une minuscule ruine maya, a survécu aux effrois du temps et du tourisme. Là, le plus rigolo c'est d'aller prendre dans ses bras l'iguane domestiquée "Tequila". Elle a 6 ans, et a mis 5 ans à être "dressée". Résultat : elle pose gentiment pour la photo, dans vos bras, avec son petit sombrero sur la tête.

  DSCN0637

Re-départ dans le buggy rigolo (mais pas simple à conduire, le mot "direction correcte" ne semblant pas faire partie de son vocabulaire mécanique basique), et arrêt sur la plage de Palancar. Comme dans les photos, qu'ils diraient ! Une iguane se prélasse au soleil sur le parking, et vous entrez sur une plage divine, avec eau turquoise, sable blanc, coquillages abandonnés, c'est mieux que dans la chanson. L'eau dépasse allégrement les 30 degrés mais le soleil cogne fort. Un moment divin que je n'oublierai JAMAIS.

Yucatan13 030 DSCN0647

DSCN0646

Un poisson frais dégusté sur la plage, le bonheur en somme !

 

Franchement, Cozumel est une balade à faire absolument, coup de coeur garanti !

 Yucatan13 038

Yucatan13 037

Yucatan13 035

Yucatan13 036

Yucatan13 041

 Parfaitement rôdé, le spectacle n'en coupe pas moins le souffle pour autant... Voici les "voladores" 

Le soir, retour à Playa del Carmen, où les reproductions de danses mayas "vertigineuses" vous attendent en remontant du port, et c'est parti pour Tulum.

carteyucatan 001 

Commenter cet article

coco 18/11/2013 12:34

il faut que je note tout cela ,ont jamais si ont peut le faire !!!

Gracianne 18/11/2013 17:10



je suis certaine que tu pourras, et que tu vas ADORER



Domi 16/09/2013 10:59

c'est pas au programme de cette année, mais ça donne envie, merci Gracianne

Gracianne 16/09/2013 18:14



Les Mayas m'ont appris cette jolie phrase (que j'utilise promptement en réponse, rires) : "tiempo hay, y mas que vida..."



Archives

À propos

Une autre vision du Mexique...